348 rue des Pyrénées 75020 Paris

  • facebook

FILMS

LONG-MÉTRAGES

SAMOUNI ROAD

UN FILM DE STEFANO SAVONA

Dans la périphérie rurale de la ville de Gaza, la famille Samouni s’apprête à célébrer un mariage. C'est la première fête depuis la dernière guerre. Amal, Fouad, leurs frères et leurs cousins ont perdu leurs parents, leurs maisons et leurs oliviers. Le quartier où ils habitent est en reconstruction. Ils replantent des arbres et labourent les champs, mais une tâche plus difficile encore incombe à ces jeunes survivants : reconstruire leur propre mémoire. Au fil de leurs souvenirs, Samouni Roaddresse un portrait de cette famille avant, pendant et après l’événement qui a changé leur vie à jamais.

PALAZZO DELLE AQUILE

UN FILM DE STEFANO SAVONA, ALESSIA PORTO & ESTER SPARATORE

Le palais en échange de la maison : dix-huit familles sans-abri lancent un défi à l’administration de la ville de Palerme et occupent pendant un mois le Palazzo delle Aquile, siège de la Mairie.
La Maison et le Palais : la dimension privée et les besoins individuels d’un côté, l’espace public et le pouvoir politique de l’autre. Pendant le mois que dure l'occupation, ces deux lieux se superposent, deviennent physiquement et symboliquement un seul espace : l’éphémère conquête de l’Hôtel de Ville de Palerme dévoile l’envers et l’endroit de ce que nous appelons démocratie.

TAHRIR PLACE DE LA LIBÉRATION

UN FILM DE STEFANO SAVONA

Le Caire, entre janvier et février 2011. Elsayed, Noha, Ahmed sont de jeunes Égyptiens et ils sont en train de faire la révolution. Ils occupent la Place Tahrir jour et nuit, ils parlent, crient, chantent avec d’autres milliers d’Égyptiens tout ce qu’ils n’ont pas pu dire à voix haute jusque-là. Les répressions sanguinaires du régime attisent la révolte ; à Tahrir on résiste, on apprend à discuter et à lancer des pierres, à inventer des slogans et à soigner les blessés, à défier l’armée et à préserver le territoire conquis : un espace de liberté où l’on s’enivre de mots. Tahrir Place de la Libération est un film écrit par les visages, les mains, les voix de ceux qui ont vécu ces journées sur la Place. C’est une chronique au jour le jour de la révolution, aux côtés de ses protagonistes.

FONDAMENTA DELLE CONVERTITE

UN FILM DE PENELOPE BORTOLUZZI

Une année dans la prison de femmes de Venise. La vie quotidienne dans les couloirs et les cours de cet ancien couvent en face de la lagune.
Prisonnières du monde entier, gardiennes et enfants vivent dans une promiscuité sans sursis, jonglant chacune à sa façon entre hiérarchies, amitiés, jeux de rôle et de pouvoir.

LA PASSIONE DI ERTO

UN FILM DE PENELOPE BORTOLUZZI

Erto, un village des Alpes Italiennes. Dans sa vallée escarpée, à la fin des années 50, est construit le barrage du Vajont, à l’époque le plus haut du monde. En 1963, le versant d’une montagne s’effondre dans le lac artificiel du barrage, provoquant une vague qui tue presque deux-mille personnes.
Les habitants d’Erto n’ont jamais cessé, avant comme après la catastrophe, de mettre en scène la Passion du Christ. Chaque année depuis des temps immémoriaux, le soir du Vendredi Saint, un Christ d’Erto est trahi, condamné et crucifié pendant que l’Histoire se poursuit avec ses constructions et ses destructions, ses victimes et ses survivants, ses calvaires réels et imaginaires.

ESSI BRUCIANO ANCORA

UN FILM DE FELICE D'AGOSTINO E ARTURO LAVORATO

L’histoire officielle voit dans la création d’une Italie unifiée en 1861 une révolution menée au nom de la civilisation et du progrès. ILS BRÛLENT ENCORE se situe en marge de cette histoire, là où une mémoire populaire, clandestine,interroge l’Unité du pays comme un processus de colonisation, encore en cours, du Sud de l’Italie.

COURT-METRAGES

EN ATTENDANT L'AVENT

UN FILM DE FELICE D'AGOSTINO & ARTURO LAVORATO

2011, court-métrage, 20’, une coproduction Picofilms (France)/Dugong (Italie)

Mostra de Venise 2011 - Lion du Meilleur Court-métrage

En 2011, la Calabre fête les 150 ans de l'Unité italienne. Des ombres venues du passé viennent troubler les célébrations...

MON MUR A MOI

UN FILM DE SILVIA STADEROLI

2013 / 54'- une coproduction Picofilms (France), Vivo Film (Italie), ARTE ZDF (Allemagne)
avec la participation du CNC
‘Brouillon d’un rêve’ de la SCAM

Dix photos décolorées et une poignée de souvenirs sont les choses qui me restent de mon enfance, marquée par la schizophrénie de mon père. J'ai décidé alors d’entreprendre un voyage à la redécouverte de mon passé dans ma ville natale, La Spezia, qui, pendant mon enfance, allait perdre son statut de ville militaire...

DANS LE MÊME BATEAU

UN FILM DE STEFANO SAVONA

2006 / 9’

Lampedusa, Sicile. Une nuit d’été. Un nouveau bateau accoste en provenance de l’autre côté de la mer : aujourd’hui, ils sont cent-quarante venus de pays lointains ; assis sur le quai, ils attendent en silence.